La réussite d’une campagne AdWords, passe par une bonne compréhension du Quality Score. En effet, ce dernier joue un rôle important dans la détermination du coût, de l’efficacité et du succès de vos campagnes Paid Search. Dans cet article je vous parle de ce que c’est Quality Score et comment vous pouvez l’améliorer ?

Qu’est ce que le “Quality Score” ?

D’une façon simple, le “Quality Score” est l’appréciation de Google de vos annonces (incluant la qualité et la pertinence des mots clés et annonces.). Particulièrement, Google va checker si vos annonces répondent aux besoins des internautes aussi bien en termes de qualité que de valeur ajoutée. Si vous ne savez pas où retrouver le “Quality Score” dans votre compte Google AdWords, suiviez ce guide Google

Pourquoi le “Quality Score” est-il important?

En premier lieu, le Quality Score a une influence significative sur le coût de vos campagnes AdWords, puisqu’il détermine le montant que vous payez pour chaque clic. Ainsi, un Quality Score élevé se traduira par un meilleur classement des annonces et des coûts plus faibles (coût par clic et coût par conversion).Plusieurs facteurs entrent en compte pour déterminer le Quality Score. À l’instar du SEO, on n’a pas la recette exacte pour influencer cet indice de qualité.

Cependant, avec un peu de travail de détective et une bonne dose de bon sens, on peut penser que cela s’articule autour de 5 facteurs.

quality score définition

Pertinence des mots clés

La première étape pour améliorer votre niveau de qualité AdWords consiste à soigner la phase initiale de recherche de mot-clé.

  • Concentrez-vous toujours sur les mots clés les plus appropriés pour votre campagne afin d’améliorer la pertinence. N’oubliez pas de considérer également les mots clés longue traîne, car ils peuvent générer un trafic important et hautement qualifié.
  • Identifier les mots-clés les plus pertinents ne suffit pas;
  • Vous devez également les organiser en groupes pouvant être utilisés pour des campagnes individuelles.
  • Évitez d’avoir des groupes d’annonces trop larges, car cela peut réduire votre niveau de qualité. Au lieu de cela, établissez des groupes d’annonces ciblés et plus petits.
  • Enfin, pensez à exclure les mots clés négatifs qui pourraient épuiser inutilement votre budget. Ne pas le faire pourrait réduire votre taux de clics et donc affecter votre niveau de qualité.

Si vous configurez correctement cette phase de la campagne, vous êtes bien parti pour améliorer votre Quality Score

L’expérience de la page de destination

Pour faire simple, ici le mot d’ordre c’est la pertinence de la landing page vers laquelle vous redirigez l’internaute. Cette page, doit répondre à la requête que l’internaute a recherché dans Google. Veillez donc à ce que votre landing page :

  • propose un contenu original et pertinent
  • inspire transparence et fiabilité
  • propose une navigation claire et un fort UX / UI
  • soit Mobile-Friendly
  • se charge rapidement
  • ne contient pas de liens cassés

Gardez à l’esprit qu’avoir une bonne landing page n’est pas uniquement nécessaire pour plaire à Google: cela améliorera également votre taux de conversion, qui reste l’objectif ultime.

% CTR

Le consensus général est que le taux de clics (CTR) est le facteur le plus influent dans la détermination du Quality Score. Après tout, il s’agit d’une indication précieuse de l’attrait et de la pertinence de vos annonces pour les internautes qui sont sur Google. D’ailleurs, plusieurs annonceurs trouvent plus facile de se concentrer sur l’amélioration du CTR, plutôt que sur le Quality Score, du fait que les facteurs contributifs sont plus transparents.

Un des facteurs clés de l’amélioration du CTR est le contenu textuel de l’annonce. Assurez-vous qu’il soit attrayant. Faites en sorte que les internautes souhaitent cliquer sur votre annonce de recherche par rapport aux autres annonces affichées. Vous devrez peut-être faire quelques essais et tests pour savoir ce qui fonctionne le mieux, mais souvenez-vous d’un point crucial: la pertinence!

Ici encore la pertinence est à travailler sur 2 niveau: le mot clé recherché et la landing page. Il est donc inutile de rédiger des textes d’annonces trop publicitaires, car certes cela va augmenter le taux de clics, mais au final votre taux de conversion sera faible.

Enfin, je vous invite à penser à:

  • Suspendre les mots clés ayant à la fois un faible CTR (<1,5%) et des conversions faibles
  • Essayer d’’intégrer DKI (Dynamic Keyword Insertion) pour améliorer le taux de clics

Historique de performance du compte

L’historique de la performance du compte affecte le Quality Score (QS). Ainsi, si vous avez des antécédents de QS médiocres, Google risque de pénaliser vos Quality Score actuels en conséquence. Cela peut sembler un peu injuste, surtout si vous avez déjà eu de mauvais scores dans le passé et que vous avez bien travaillé depuis pour redresser la barre.Cette “pénalité” s’applique aussi aux nouveaux comptes, car Google est plus susceptible de faire confiance aux annonces provenant d’un ancien compte avec un long historique de bonnes performances qu’un nouveau compte avec peu d’historique.

Ad Rank

L’Ad Rank n’impacte pas le Quality Score. C’est plutôt le contraire.

Toutefois, il est important que vous sachiez que  la position de vos annonces dans les SERPs est déterminée en fonction de votre enchère, de votre Quality Score et de la performance attendue. Ainsi, si votre QS s’améliore, votre Ad Rank devrait naturellement suivre.

En résumé

Mon dernier conseil est de ne pas trop vous accrocher sur le Quality Score. Bien sûr, c’est important, mais ce qui est plus important, c’est le résultat final qui est réaliser beaucoup de conversions. Le Quality Score est un facteur contribuant au succès global de votre campagne, mais ce n’est pas tout. Concentrez-vous sur la qualité, la pertinence et l’amélioration du CTR, et vous réaliserez rapidement de meilleures performances dans vos campagnes AdWords.